Coéditions
 /  Coéditions

Pôle éditorial de l'UTBM

Site de Sevenans 90010 Belfort

editions@utbm.fr

33(0)3 84 58 32 72

COUV CATALOGUE 2018 PE UTBM WEB
UTBM / Haute Ecole Pédagogique Vaud / Editions Alphil-Presses universitaires Suisse

Sous la direction de John Didier, Yves-Claude Lequin et Denis Leuba

Prix de vente ouvrage papier : 17 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 12 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 19 euros
Parution : Octobre 2017

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-21-5
ISBN ouvrage numérique : 979-10-91901-22-2
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-23-9
Format : 16 x 22 cm / 280 pages

 

Contenu : Enrichir la compréhension des techniques au sein de la démocratie nécessite de repositionner le rôle et la fonction de l’enseignement de la technologie au sein de nos institutions de formation. Ce livre Devenir acteur dans une démocratie technique Pour une didactique de la technologie propose un regard pluridisciplinaire sur ce qui contribue à la construction d’une démocratie où les citoyens participeront aux choix techniques fondamentaux. Principalement d’un point de vue épistémologique et didactique.
A cette fin, l’ouvrage induit un changement de paradigme dans la construction des savoirs techniques : plus que sur l’usage des techniques (existantes ou nouvelles), il se concentre sur la conception de celles-ci, comme phase essentielle pour la formation du futur citoyen. Pour enseigner la technologie en vue de former des citoyens acteurs dans les décisions qui orientent les systèmes techniques les concernant, nous privilégions une didactique de la technologie centrée sur l’activité de conception ou de re-conception d’objets et de systèmes techniques.

Auteurs : Myriam Bouverat, Daniel Curnier, John Didier, Philippe Hertig, Andreas Käser, Pierre Lamard, Yves-Claude Lequin, Denis Leuba, Clément Mabi, Alain Pache, Florence Quinche, Jérôme Valluy, Mireille Ventura

UTBM / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Textes rassemblés par Ana Cardoso de Matos, Giovani Luigi Fontana, Anne-Françoise Garçon

Prix de vente ouvrage papier : 18 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 12,6 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 20 euros
Parution : Juin 2016

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-12-3
ISBN ouvrage numérique : 979-10-91901-13-0
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-14-7
Format : 16 x 22 cm / 216 pages

 

Contenu : Le présent volume est l’aboutissement éditorial d’un travail sur les patrimoines de l’ingénierie qui s’était initialement concrétisé par la journée d’études internationale du 6 juillet 2012, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Cette journée a été organisée dans le cadre des activités des jeunes chercheurs et doctorants du master Erasmus Mundus TPTI, c’est-à-dire « Techniques, patrimoine, territoires de l’industrie », qui réunit un consortium universitaire international autour de ces questions, en offrant d’intéressantes opportunités d’échanges aux jeunes chercheurs.
Les grands ouvrages de génie civil ont eu d’importantes conséquences paysagères et sociales. La mutation du paysage est aussi en lien direct avec la mise en place des grands systèmes techniques et avec l’aménagement des territoires de l’industrie. Ce patrimoine technique suscite un intérêt croissant. Le présent volume interroge les questions de sa protection, sa préservation et de sa valorisation.

Cet ouvrage a été réalisé en partenariat avec le Master Erasmus Mundus TPTI.

Auteurs : Inmaculada Aguilar Civera, Dominique Barjot, Jean-François Belote, Ana Cardoso de Matos, Magdalena Chimisso, Michel Cotte, Pascal Dessables, Dmitri Gouzevitch, Irina Gouzevitch, Vincent Joineau, Magda de Avelar Pinheiro, Reine Flora Yaoundé, Julián Sobrino Simal, Guido Zucconi

Textes rassemblés par Anne-Françoise Garçon, Ana Cardoso de Matos, Giovani Luigi Fontana

Prix de vente ouvrage papier : 22 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 15,40 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 24 euros
Parution : Juillet 2013

ISBN ouvrage papier : 978-2-914279-80-2
ISBN ouvrage numérique : 978-2-914279-81-9
ISBN ouvrage papier & PDF : 978-2-914279-82-6
Format : 16 x 22 cm / 240 pages

 

Contenu : Cet ouvrage regroupe des articles rédigés dans le cadre du workshop international du master Erasmus Mundus TPTI (Techniques, Patrimoines, Territoires de l’Industrie), qui s’est tenu à l’université Paris 1 Panthéon- Sorbonne. S’y exprime la jeune école africaine en archéologie industrielle.
Parler de patrimoine de la production en Afrique, c’est bien plus que concevoir l’Afrique comme une sorte de vaste musée de la capacité créatrice de nos ancêtres, en une manière de nostalgie globale. Il ne s’agit pas uniquement de garder trace des capacités culturelles et créatrices des mondes africains. C’est précisément faire se rejoindre dans le présent passé et avenir et contribuer à l’élaboration de nouvelles formes d’être-au-monde, d’hybridation cognitive entre culture et science, de co-construction des savoir-faire du futur. Le milieu savant africain est grand en la matière. Le présent ouvrage se veut un témoignage de ces approches neuves autant que fructueuses, porteuses d’un progrès conçu différemment.

Auteur :  Inmaculada Aguilar Civera, Dominique Barjot, Jean-François Belhoste, Ana Cardoso de Matos, Maddalena Chimisso, Michel Cotte, Pascal Desabres, Dmitri Gouzevitch, Irina Gouzevitch, Vincent Joineau, Magda de Avelar Pinheiro, Reine Flora Saoundé,  Julián Sobrino Simal,  Guido Zucconi

UTBM / Editions Alphil-Presses universitaires Suisse

par Nuria Narvaiza-Mandon

Prix de vente ouvrage papier : 22 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 15 euros
Parution : Juillet 2011

ISBN ouvrage papier : 978-2-914279-51-2
ISBN ouvrage PDF : 978-2-914279-52-9
Format : 16 x 22 cm / 256 pages

 

Contenu : Dans un contexte de faible croissance générale de l’Europe occidentale, l’espace européen a connu, en trente ans, une ample redistribution de la puissance économique. Ces disparités sont à l’origine des tensions monétaires actuelles au sein de la zone euro. Deux grands ensembles se détachent. Les régions du coeur de l’Europe ont su résister à la désindustrialisation et à la concurrence des pays émergents. Plus récemment, les régions du Grand Ouest européen se révèlent être dynamiques et innovatrices. À l’inverse, les régions du Sud européen et les grandes métropoles enregistrent un chômage endémique. Pour expliquer ces disparités, il faut descendre à l’échelle micro-régionale, qui offre un pouvoir de résolution très supérieur aux chiffres collectés au niveau national. Ces données, une fois confrontées à des variables sociologiques, révèlent le poids de l’héritage historique sur le chômage des régions européennes.

Auteur : Nuria Narvaiza-Mandon

par David Gaffino

Prix de vente : épuisé
Parution : Décembre 2006

ISBN : 978-2-940235-21-6
Format : 14 x 21 cm / 288 pages

 

Contenu : Quatre ans avant la fin de la guerre du Viêt Nam, la Suisse reconnaîtle Nord Viêt Nam, cela bien avant la plupart des pays occidentaux. Pourquoi le gouvernement suisse agit-il avec un tel empressement, alors qu’il tardera encore plusieurs années à reconnaître la Corée du Nord et l’Allemagne de l’Est ?
Pour comprendre les enjeux de cette décision, il faut remonter aux Accords de Genève qui mettent fin à la guerre d’Indochine et dont la Suisse fut l’État hôte. En fait, la diplomatie Suisse nourrit l’espoir d’accueillir une conférence de paix pour mettre un terme à la guerre du Viêt Nam.
Il lui faut pour cela établir des relations diplomatiques avec Hanoi, l’ennemi de Washington. Mais l’embargo américain contre le Viêt Nam communiste contraint la Suisse à manoeuvrer avec prudence, entamant un rapprochement à petits pas avec le régime du Nord, tout en préservant ses échanges commerciaux avec le Sud et surtout avec les États-Unis. Pour la Suisse, l’enjeu est important, puisque de nombreuses entreprises livrent à Washington des pièces d’horlogerie destinées à l’effort de guerre au Viêt Nam.
Ce livre étudie les réflexions et les actions de la diplomatie suisse dans le cadre de la guerre du Viêt Nam.

Auteur : David Gaffino

sous la direction de Laurent Tissot, Francesco Garufo, Jean-Claude Daumas, Pierre Lamard

Prix de vente : épuisé
Parution : Mars 2010

ISBN : 978-2-940235-55-1
Format : 14 x 21 cm / 440 pages

Public : Historiens (des techniques, du travail, de l’économie) ; enseignants ; grand public curieux

 

Contenu : Cet ouvrage cherche à éclairer la relation entre territoires et industries à travers le temps – du XVIIIe siècle à nos jours – et l’espace – de l’Europe occidentale aux Etats-Unis.
Quelle relation le territoire entretient-il avec les systèmes de production qui s’y établissent et comment les configure-t-il ? Quels  rapports et influences entre territoire et acteurs économiques ? Trois axes ont été privilégiés :
· les interactions entre territoires, en lien avec les processus d’innovation technique.
· la relation entre les milieux (notamment les acteurs économiques) et les représentations.
· les influences réciproques entre structures économiques et espace, et les transformations qui en résultent.
Ce volume explore la genèse, le développement et la pérennisation des organisations territoriales de la production industrielle.
Les contributions réunies dans cet ouvrage ont été présentées en deux colloques (Neuchâtel, janvier 2006 et Helsinki, en août 2006).

Auteurs : M. Boldorf, C. Bouneau, J.-C. Daumas, S. Daviet, P.-Y. Donzé, G. Dorel-Ferré, P. Froment, G. Francesco, N. Hatzfeld, P. Lamard, M. Lescure, S. Paquier, O. Raveux, P. Sabbatucci Severini, A. Sánchez, P. Scranton, L. Tissot, S. Vaillant-Gabet, P.-P. Zalio

par Jean-Marc Lesur

Prix de vente : épuisé
Parution : Décembre 2005

ISBN : 978-2-940235-13-9
Format : 14 x 21 cm / 272 pages

Public : Histoire, culture

 

Contenu : A partir du XIXe siècle, l’hôtellerie parisienne devient une véritable industrie, portée par l’essor du tourisme et le développement des voyages, mais aussi par l’embellissement haussmanien, les Expositions universelles et les grands travaux de la Ve République.
C’est dans ce contexte que naissent au XIXe siècle les grands palaces, le Meurice, l’Hôtel du Louvre, le Ritz, qui sont synonymes de luxe, mais qui sont aussi le banc d’essai de la modernité par l’introduction d’innovations comme l’ascenseur, le chauffage central, le téléphone, l’éclairage ou le gaz électrique.
Le XXe siècle voit se développer les chaînes, chaînes de luxe, avec le groupe Taittinger, ou les chaînes bon marché avec les hôtels Formule 1.
Ce livre retrace aussi l’histoire des fameux meublés et garnis, qui hébergent les ouvriers, les prostituées et les gens louches, rendus célèbres par le fameux film de Marcel Carné, Hôtel du Nord.

Auteur : Jean-Marc Lesur

par par Bruno Marnot

Prix de vente : 21 euros
Parution : Septembre 2006

ISBN : 978-2-940235-24-4
Format : 14 x 21 cm / 198 pages

 

Contenu : Entre les décennies 1840 et 1930, l’Occident a assisté à l’essor d’un formidable mouvement de migrations internationales de masse, sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Les Européens ont, par millions, migré à travers les frontières de l’Ancien Monde et même traversé l’océan Atlantique pour peupler le Nouveau. Les États-Unis furent la destination privilégiée de ces hommes et de ces femmes, fascinés par ce nouvel Eldorado qu’on commença à appeler le « rêve américain ».
Pour quelles raisons tant d’hommes et tant de femmes choisirent-ils l’exil, parfois de façon définitive ? Dans quelles conditions voyagèrent-ils ? Comment parvinrent-ils à s’enraciner dans les sociétés d’accueil ? Comment celles-ci consi-dérèrent-elles ces nouveaux venus ? Quelles furent les réponses des pouvoirs publics, tant dans les pays de départ que d’arrivée, face à ce phénomène inouï qui remettait en cause les équilibres économiques, sociaux, démographiques et culturels traditionnels ?

Auteur : Bruno Marnot

par Monique Bollon-Mourier

Prix de vente : 23 euros
Parution : Avril 2008

ISBN : 978-2-940398-05-8
Format : 14 x 21 cm / 192 pages

 

Contenu : Paul Berliet accepte aujourd’hui de prendre la parole et de se prêter au jeu de l’entretien, sur ce qu’a été son rôle d’industriel. Ancien PDG de Berliet Constructeur Automobile, fort d’une histoire d’entreprise mouvementée, il nous fait approcher par une parole vive et alerte son cheminement en terme de prise de décisions et prise de risques. L’une et l’autre étant liées comme les deux faces d’un même objet, les exemplaires donnés nous montrent qu’il n’est pas toujours aisé d’agir. On perçoit au détour de ses choix et engagements, l’importance de l’éthique familiale, sa vision élargie de l’entreprise, les obstacles et contraintes, les doutes parfois mais le besoin d’aller toujours de l’avant, toujours plus loin.
Les entretiens n’ont d’autre prétention que de mettre au jour la parole d’un industriel sur lequel on a beaucoup discouru mais qui jusque-là avait peu parlé. Notre objectif aura donc été de recueillir la parole de l’entrepreneur qu’il fut, regard intérieur, forcément subjectif d’une personnalité hors norme.

Auteur : Monique Bollon-Mourrier

sous la direction de Claire-Aline Nussbaum et Laurent Tissot

Prix de vente : 29 euros
Parution : Août 2005

ISBN : 978-2-940235-12-4
Format : 14 x 21 cm / 279 pages

Public : Histoire

 

Contenu : Lorsque Philippe Suchard lance son commerce de chocolat à Neuchâtel en 1826, personne n’imagine que sa petite échoppe deviendra une société multinationale un siècle plus tard.
Histoire de cette entreprise, histoire d’une famille qui a marqué l’histoire neuchâteloise  avant de perdre le contrôle de l’entreprise, ce livre évoque aussi l’aspect social  (paternalisme des premiers patrons, premières luttes ouvrières).
C’est aussi la saga du chocolat, que les contemporains de Philippe Suchard considèrent presque comme un médicament, et qui devient un produit de luxe puis une denrée de consommation de masse.

Auteurs : Collectif, sous la direction de Claire-Aline Nussbaum et de Laurent Tissot (Institut d’histoire de l’université de Neuchâtel).

par Lionel Bartolini

Prix de vente : épuisé
Parution : Décembre 2006

ISBN : 978-2-940235-18-6
Format : 14 x 21 cm / 192 pages

 

Contenu : Seules de tout le Pays de Neuchâtel, les communes du Landeron et de Cressier ne passèrent pas à la Réforme, créant ainsi un îlot catholique en terre protestante. Durant plus de trente ans, de 1530 à 1562, le cas du Landeron et de sa région est un «dossier» qui divise le comté de Neuchâtel et trouble les relations entre cantons suisses.
Dans leur combat pour le maintien de leur foi, les habitants des deux communes peuvent compter sur le soutien de leurs combourgeois soleurois. L’identité landeronnaise, si particulière – châtellenie catholique dans un État protestant – remonte à ces années-là et à la protection de Soleure.
Dans le cadre complexe d’une confédération où règne une paix précaire entre réformés et catholiques, le cas de la châtellenie du Landeron prend une importance sans commune mesure avec la réalité démographique et économique: cette enclave confessionnelle retient l’attention non seulement des réformateurs, Guillaume Farel en tête, mais aussi de personnages influents tels que FrançoisIer ou le duc de Guise.
Menaces et prétentions juridiques du côté protestant, mesures de protection et argumentation contraire du côté catholique s’entrecroisent pendant une trentaine d’années. L’étude de ces rapports de force et de leur traduction en arguments juridiques présente un grand intérêt, d’autant que sont invoqués des principes comme la liberté de conscience ou le droit d’une communauté à garder sa foi.

Auteur : Lionel Bartolini

UTBM / Editions Mare&Martin

par Lotfi Bennour

Prix de vente : 22 euros
Parution : Août 2008

ISBN : 978-2-849340-55-4
Format : 15 x 22 cm / 625 pages

Public : Candidats aux concours d’anglais (CAPES, agrégation, …), étudiants, grand public curieux

 

Contenu : Depuis le début du XXe siècle et particulièrement depuis F. D. Roosevelt, la Présidence et le Congrès des États-Unis sont en concurrence, et en cas de désaccord sérieux, la Cour Suprême intervient afin de rétablir l’équilibre imaginé par les Pères fondateurs dans leur système de « freins et contrepoids ». Depuis l’affaire du Watergate jusqu’à l’Administration Reagan, la logique qui préside aux rapports entre la Présidence et le Congrès procède moins d’une succession cyclique de phases – présidentielles et parlementaires – que d’une concurrence permanente et les deux pouvoirs sont donc condamnés à rivaliser, à s’affronter, mais aussi à coopérer.

Auteur : Lotfi Bennour

UTBM / Presses Universitaires de Franche-Comté

sous la direction de Michel Cotte

Prix de vente : 23 euros
Parution : Septembre 2004

ISBN : 978-2-914279-13-2
Format : 16 x 22 cm / 220 pages

Public : Grand public curieux

 

Contenu : En amont des inventions circulent allègrement hommes, idées, livres, objets, prototypes, lettres… Ces réseaux d’échange sont examinés à l’échelle européenne, depuis l’époque romaine jusqu’au XXe siècle. Ils permettent de mieux comprendre la création technique.

Auteurs : Jean-Louis Bordes, Michel Cotte, Luisa Dolza, Gracia Dorel-Ferr, Francis Dreyer, Ludwig Eschenloh, Robert Fox, Liliane Hilaire-Perez, Corine Maitte, Florence Ott, Serge Paquier, Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, V. Seernel, Marie Thebaud-Sorger, Catherine Verna

par Michel Cotte

Prix de vente : 27 euros
Parution : Septembre 2005

ISBN : 978-2-914279-20-5
Format : 16 x 22 cm / 298 pages

Public : Grand public curieux

 

Contenu : Dans les relations internationales industrielles et techniques, la figure de l’« espion » hante l’imaginaire. Image bien visible mais cachant une réalité complexe ? Espionnage ou circulation des idées indispensable à l’invention et à la création ? Devenant rapidement, une « veille technologique » organisée par les acteurs de l’innovation ?
Michel Cotte évoque les origines de ces échanges au moment du décollage industriel des pays occidentaux : France, Etats-Unis, Angleterre, Japon…

Auteur : Michel Cotte

par Michel Cotte

Prix de vente : 18 euros
Parution : Octobre 2008

ISBN : 978-2-914279-39-0
Format : 16 x 22 cm / 256 pages

Public : EPS et enseignements généraux, grand public

 

Contenu : L’olympisme pourrait-il entrer dans des programmes scolaires ? Il a trois aspects : ses valeurs fondamentales, les pratiques antiques et celles d’aujourd’hui.
Une enquête représentative auprès d’élèves et d’enseignants d’éducation physique et sportive de Franche-Comté montre que les élèves le voient positivement (avec des variantes), tandis que les enseignants sont plus réservés au vu des dérives de l’olympisme actuel. Ils sont pourtant plus favorables que leurs élèves à inclure dans leur enseignement certaines valeurs de l’idéal olympique.
Cette étude propose un éclairage pertinent sur les atouts et les freins qui se présentent à l’égard de toute initiative visant à faire une place aux valeurs de l’olympisme dans les programmes scolaires. Dans cet ouvrage, l’auteur présente aux enseignants de toutes disciplines et, plus largement au grand public, les conclusions de sa thèse en sociologie, soutenue en 2007.

· Préfaces :
Jacques Rogge, Président du CIO
André Leclercq, Président de l’Académie nationale olympique française.

Auteur : Eric Monnin

UTBM / Presses Universitaires de Strasbourg

par Laurent Heyberger

Prix de vente : 30 euros
Parution : Octobre 2005

ISBN : 978-2-914279-19-2
Format : 16 x 22 cm / 752 pages

Public : Histoire, médecine, sociologie

 

Contenu : Laurent Heyberger étudie la stature moyenne des coHistoire économique et sociale de la France ; XIXe et XXe siècles ; développement humain ; nouvelle histoire anthropométrique ; niveau de vie ; santé publique ; démographie historique ; malthusianisme ; industrialisation ; Alsace ; Brie ; Limousin ; Mulhousenscrits français, considérée comme indice de développement humain. Il découvre que l’évolution des « niveaux de vie biologiques », apparemment lisse au niveau national, recouvre des évolutions régionales contrastées voire heurtées entre 1780 et 1940. Le XIXe siècle oppose avec netteté la ville industrielle naissante aux campagnes (diminution dans certains terroirs, développement dans d’autres). Le XXe siècle réserve d’autres surprises : convergence entre régions, diversification entre professions mais maintien des inégalités sociales.
Cette étude d’histoire anthropométrique, impressionnante par la masse des données mobilisées (298 000 dossiers individuels) et par l’originalité de la démarche, renouvelle les études portant sur les niveaux de vie en France. Elle dévoile aussi la face cachée de la révolution industrielle.

Auteur : Laurent Heyberger, docteur en histoire contemporaine, agrégé d’histoire

l'UTBM EN VIDEO

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30
Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’UTBM est habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d’ingénieur.



+ Mentions légales

EN DIRECT SUR TWITTER