Les derniers ouvrages
 /  Les derniers ouvrages

Pôle éditorial de l'UTBM

Site de Sevenans 90010 Belfort

editions@utbm.fr

33(0)3 84 58 32 72

COUV CATALOGUE 2018 PE UTBM WEB

Sous la direction de John Didier, Yves-Claude Lequin et Denis Leuba

Prix de vente ouvrage papier : 17 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 12 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 19 euros
Parution : Octobre 2017

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-21-5
ISBN ouvrage PDF : 979-10-91901-22-2
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-23-9
Format : Format 16 x 22 cm / 280 pages

 

 

Contenu : Enrichir la compréhension des techniques au sein de la démocratie nécessite de repositionner le rôle et la fonction de l’enseignement de la technologie au sein de nos institutions de formation. Ce livre Devenir acteur dans une démocratie technique Pour une didactique de la technologie propose un regard pluridisciplinaire sur ce qui contribue à la construction d’une démocratie où les citoyens participeront aux choix techniques fondamentaux. Principalement d’un point de vue épistémologique et didactique.
A cette fin, l’ouvrage induit un changement de paradigme dans la construction des savoirs techniques : plus que sur l’usage des techniques (existantes ou nouvelles), il se concentre sur la conception de celles-ci, comme phase essentielle pour la formation du futur citoyen. Pour enseigner la technologie en vue de former des citoyens acteurs dans les décisions qui orientent les systèmes techniques les concernant, nous privilégions une didactique de la technologie centrée sur l’activité de conception ou de re-conception d’objets et de systèmes techniques.

Auteurs : Myriam Bouverat, Daniel Curnier, John Didier, Philippe Hertig, Andreas Käser, Pierre Lamard, Yves-Claude Lequin, Denis Leuba, Clément Mabi, Alain Pache, Florence Quinche, Jérôme Valluy, Mireille Ventura

Sous la direction de Eddie Soulier et Jacques Audran

Prix de vente ouvrage papier : 22 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 15,40 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 24 euros
Parution : Mai 2017

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-18-5
ISBN ouvrage PDF : 979-10-91901-19-2
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-20-8
Format : Format 16 x 22 cm / 336 pages

 

 

Contenu : Dans le domaine de la formation professionnelle, le modèle des « communautés de pratique » (Wenger, 1998) devient une référence importante. Il est alors utile de se demander ce que sont les implications de ce modèle pour ceux et celles qui aujourd’hui s’intéressent à la formation dans son incarnation moderne, c’est-à-dire faisant appel aux réseaux, au numérique, aux capacités des individus et des groupes à gérer, à leur manière, leur environnement d’apprentissage. Comme le souligne Étienne Wenger-Trayner en introduction de cet ouvrage, la formation est une affaire de knowledgeability, d’aptitude à appréhender la connaissance. Cet ouvrage a également été conçu pour accompagner le projet InnovENT-E qui entend proposer une offre de formation multiforme aux entreprises désireuses de développer leurs compétences en matière d’innovation. Or, il est actuellement inimaginable de proposer une formation à l’innovation qui ne serait pas par elle-même innovante. Le projet prévoit ainsi de faire largement appel aux concepts issus de la réflexion sur les communautés de pratique pour favoriser le succès des formations prévues. Mais il apparaît vite que le concept de communautés de pratique ne se laisse pas facilement appréhender. Modèle d’analyse de l’activité humaine pour certains, instrument de management des connaissances et source d’inspiration organisationnelle pour d’autres, l’approche des communautés de pratique peut prendre des formes très diverses. Cet ouvrage, qui regroupe des modèles, des expériences menées en entreprise et des pistes de travail, entend apporter une aide pour tirer parti des processus collectifs de création de connaissance. Plus qu’un palliatif à l’isolement, la formation au sein de communautés virtuelles peut être pensée comme un système reliant, produisant et source d’innovation. L’ambition de cet ouvrage dépasse le seul projet InnovENT-E et peut intéresser tout concepteur ou ingénieur pédagogique désirant tirer parti des modèles et expériences proposés par le collectif des auteurs qui ont participé à ce projet.

Auteurs : Stéphane Allaire, Jacques Audran, Jean-Philippe Bootz, Pier-Ann Boutin, Alain Breuleux, Valérie Buisson, Samir Chekaoui, Amaury Daele, Véronique Fortun-Carillat, Vincent Gagnon, Louis-Pierre Guillaume, Christine Hamel, Marie-Desneiges Hamel, Hélène Hoblingre, Céline Joiron, Thérèse Laferrière, Nicolas Laroche, Pascal Lièvre, Christian Martin, Pascal Martineau, Jessica Métivier, Michaël Nezet, Christian Perreault, François Silva, Eddie Soulier, Pascale Thériault, Florence Thiault, Chantal Trépanier, Sandrine Turcotte, Étienne Wenger

sous la direction de Michel J.F. Dubois et Loïc Sauvée

Prix de vente ouvrage papier : 15 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 11 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 17 euros
Parution : Avril 2016

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-15-4
ISBN ouvrage PDF : 979-10-91901-16-1
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-17-8
Format : 14,8 x 21 cm / 240 pages

 

Contenu : Les évolutions techniques récentes du monde agricole sont traversées par des mouvements complexes : la révolution numérique, la redécouverte des processus dits naturels, la simplification des techniques, la recherche de synergies liées aux besoins d’autonomie énergétique.
Quels sens donner à ces mouvements d’apparence contradictoire ? Nous avons fait le choix dans cet ouvrage de faire dialoguer agriculteurs et chercheurs en sciences humaines et sociales, afin d’appréhender les nouveaux rapports existants entre l’homme, la technique et le vivant.
Pour interroger ces évolutions agrotechniques nous sommes d’abord partis de la technique elle-même et de son histoire ; puis nous avons fait l’hypothèse que ces évolutions revêtent une multitude de voies possibles dans les processus de production du vivant et dans leur concrétisation à différents niveaux d’interaction.
L’exploration collective a porté sur ce qui fonde le vivant et la technique ainsi que sur les représentations qui leur sont associées. Elle s’est poursuivie par la (re)découverte de ces interactions. L’ouvrage montre que cette ouverture des possibles, rendue visible par le croisement des différents points de vue, pourrait conduire à l’invention d’une nouvelle culture technique agricole. C’est au final la situation de l’agriculteur, de son autonomie, de sa place et de son rôle dans les transformations à venir qui constitue la matière centrale de ce livre.

Contributeurs : Michel J.-F. Dubois, Alfred Gässler, Michel Griffon, Xavier Guchet, Patrick du Jardin, Fabien Knittel, Erick Lebrun, Aubin Lafon, Michel Lucas, Thierry Ribeiro, Loïc Sauvée

Textes rassemblés par Ana Cardoso de Matos, Giovani Luigi Fontana, Anne-Françoise Garçon

Prix de vente ouvrage papier : 18 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 12,6 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 20 euros
Parution : Juin 2016

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-12-3
ISBN ouvrage numérique : 979-10-91901-13-0
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-14-7
Format : 16 x 22 cm / 216 pages

 

Contenu : Le présent volume est l’aboutissement éditorial d’un travail sur les patrimoines de l’ingénierie qui s’était initialement concrétisé par la journée d’études internationale du 6 juillet 2012, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Cette journée a été organisée dans le cadre des activités des jeunes chercheurs et doctorants du master Erasmus Mundus TPTI, c’est-à-dire « Techniques, patrimoine, territoires de l’industrie », qui réunit un consortium universitaire international autour de ces questions, en offrant d’intéressantes opportunités d’échanges aux jeunes chercheurs.
Les grands ouvrages de génie civil ont eu d’importantes conséquences paysagères et sociales. La mutation du paysage est aussi en lien direct avec la mise en place des grands systèmes techniques et avec l’aménagement des territoires de l’industrie. Ce patrimoine technique suscite un intérêt croissant. Le présent volume interroge les questions de sa protection, sa préservation et de sa valorisation.

Cet ouvrage a été réalisé en partenariat avec le Master Erasmus Mundus TPTI.

Auteurs : Inmaculada Aguilar Civera, Dominique Barjot, Jean-François Belote, Ana Cardoso de Matos, Magdalena Chimisso, Michel Cotte, Pascal Dessables, Dmitri Gouzevitch, Irina Gouzevitch, Vincent Joineau, Magda de Avelar Pinheiro, Reine Flora Yaoundé, Julián Sobrino Simal, Guido Zucconi

sous la direction de Nathalie Gartiser et Jacques Audran

Prix de vente ouvrage papier : 15 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 11 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 17 euros
Parution : Avril 2016

ISBN ouvrage papier : 979-10-91901-09-3
ISBN ouvrage PDF : 979-10-91901-10-9
ISBN ouvrage papier & PDF : 979-10-91901-11-6
Format : 14,8 x 21 cm / 272 pages

 

Contenu : Les différentes dimensions d’un monde perpétuellement en mouvement dans lequel il s’intègre obligent le jeune ingénieur à en comprendre et en maîtriser la complexité. En effet, l’ingénieur du xxie siècle agit rarement seul et les enjeux dépassent le cadre local. L’efficacité de son action est déterminée par l’interaction, le dialogue avec d’autres, au sein d’équipes constituées ou à constituer. Les entreprises fonctionnent en réseaux, en systèmes interdépendants. Ceci suppose des connaissances et des compétences qui dépassent le domaine strictement technique. C’est là que les enseignements en sciences humaines, économiques et sociales (SHES) en écoles d’ingénieurs jouent un rôle important.
Cet ouvrage collectif a pour but d’expliquer, au travers d’articles courts sur des thématiques SHES variées, comment se préparent ces ingénieurs grâce à ces enseignements. Il présente des exemples réels qui montrent qu’il faut apprendre pour pouvoir comprendre l’environnement dans lequel l’ingénieur s’intègre et dans lequel il agit. Il montre également qu’en l’absence de connaissances en SHES, on ne peut parfois pas agir, ni faire, ou a minima on ne se donne pas les moyens de faire ce qu’on veut faire ou ce que l’on a décidé de faire. Dans un but de clarté, ce livre s’appuie sur des illustrations concrètes, des cas. Il présente également les champs théoriques auxquels les articles font référence ainsi que les questions et les perspectives scientifiques qui se posent aujourd’hui.
Cet ouvrage a été réalisé dans le cadre de l’association Réseau Ingenium qui réunit des enseignants, enseignants-chercheurs et écoles, préoccupés par la question de l’enseignement et de la recherche en sciences humaines, économiques et sociales dans les écoles d’ingénieurs. Il constitue une synthèse des travaux de son antenne Ingenium Est, dont les membres se rencontrent régulièrement pour échanger sur les problématiques de formation en SHES dans les écoles d’ingénieurs de l’Est de la France.

Contributeurs : Jacques Audran, Raphaël Bary, Caline Christine, Marianna Epicoco, Sara Fernandez, Isabelle Fornasieri, Nathalie Gratiner, Christian Girardet, Patricia Houdebert, Vera Ivanaj, Tiphaine Liu, David Oget, Corinne Petit, Jean Renaud, Nathalie Rodet-Kroichvili, Sarah Sands-Meyer, Christophe Schmitt, Michel Sontag, Martine Tani, Marie Tsonga Tabi, Bernard Vitaux, Jacques Woda

sous la direction de Serge Benoit et Alain P. Michel avec la collaboration de Régis Boulat

Prix de vente ouvrage papier : 22 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 15,40 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 24 euros
Parution : Janvier 2016

ISBN ouvrage papier : 979-2-914279-92-5
ISBN ouvrage PDF : 979-2-914279-93-2
ISBN ouvrage papier & PDF : 9979-2-914279-94-9
Format : 16 x 22 cm / 432 pages

 

Contenu : Pierre Bézier (1910-1999) est une figure remarquable quoique relativement peu connue de l’histoire des technologies industrielles du xxe siècle. Le grand public ne sait pas grand chose de cet ingénieur français qui a pourtant été tour à tour, artisan en France d’une forme originale d’automation (les machines transfert électromécaniques), promoteur des commandes numériques (les robots), puis père, à l’échelle mondiale, de l’informatique industrielle (la conception et fabrication assistée par ordinateur : CFAO). Il est encore aujourd’hui renommé dans le milieu des informaticiens pour les « courbes et surfaces » auxquelles il a donné son nom et qui ont « redessiné » le monde virtuel. Il est universellement connu parmi les ingénieurs de l’automobile et des arts mécaniques qui ont institué un prix en son honneur. Il a marqué les cadres et techniciens de la Régie Renault qui l’ont connu au cours de sa longue carrière (1933-1975) chez le constructeur automobile. Sa thèse d’Etat de mathématiques, soutenue en 1977 au début d’une retraite active, a été un coup de tonnerre dans le milieu des sciences appliquées.
Le présent ouvrage souhaite contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire de ce grand ingénieur-innovateur en replaçant ses principales réalisations dans le contexte international des extraordinaires bouleversements industriels de son époque et, tout particulièrement, dans le secteur de la machine-outil.

Auteurs :
· Jonathan AYLEN (Maître de Conférences, Manchester Business School)
· Jean-François BELHOSTE (Directeur d’études, Ecole pratique des hautes études)
· Serge BENOIT (Maître de Conférence, IDHES – Université d’Evry-Val-d’Essonne)
· Jean-Claude BOUTONNET (Ingénieur Général Honoraire, SNCF)
· Jonathan BREWSTER (Docteur en gestion, Université Case Western Reserve Cheveland)
· Jean-Marc BRUN (Professeur, Ecole Polytech Marseille – département Informatique)
· Kathleen BUSE (Maître de Conférence, Université Case Western Reserve Cheveland)
· Marc DANIEL (Professeur, Ecole Polytech Marseille – département Informatique)
· Gilbert DEMENGEL (IGEN Mathématiques, Ecole normale supérieure de Cachan)
· Pierre-Yves DONZÉ (Maître de Conférences, Université d’Osaka)
· David EDGERTON (Professeur, Impérial College de Londres)
· Valentina FAVA (Chargée de recherches, Fondation Purkyn – Académie des Sciences de Prague)
· Claudine FONTANON (Maître de Conférences, Ecole des hautes études en sciences sociales)
· Patrick FRIDENSON (Directeur d’Etudes, CRH – Ecole des hautes études en sciences sociales)
· Anne-Françoise GARÇON (Professeur, CH2ST – Université de Paris I Panthéon-Sorbonne)
· André GRELON (Directeur d’Etudes, Ecole des hautes études en sciences sociales)
· Jean-François GREVET (Maître de Conférences, Université de Lille)
· Marie-Claire GUY (Etudiante, Ecole du Louvre)
· Nicolas HATZFELD (Professeur, IDHES – Université d’Evry-Val-d’Essonne)
· Masato ITOHISA (Doctorant, Université de Tokyo)
· Gabrielle KERGROHEN (Etudiante, Ecole du Louvre)
· Jean-Louis LOUBET (Professeur, IDHES – Université d’Evry-Val-d’Essonne)
· Alain P. MICHEL (Professeur et Directeur de l’IDHES, IDHES – Université d’Evry-Val-d’Essonne)
· Pierre MOUNIER-KUHN (Ingénieur de recherche, Université de Paris-Sorbonne)
· Toshikatsu NAKAJIMA (Professeur, Université de Rikkyo)
· Sigfrido RAMIREZ (Chargé de recherches, Institut Saxo – Université de Copenhague)
· Jean-Pierre POITOU (Directeur de recherche, CNRS)
· Gwenaële ROT (Professeur, CSO – Sciences Po)
· Philip SCRANTON (Professeur, Université Rutgers – New Jersey)
· Gustav SJÖBLOM (Maître de Conférences, Ecole polytechnique Chalmers de Gôteborg)
· Paul SMITH (Historien, Direction Générale des Patrimoines)
· Jacques THILLIEZ (Ingénieur, Ecole centrale de Paris & Ecole supérieur d’électricité)
· Foteini TSAGLIOTI (Doctorante, Université d’Athènes)
· Aristotle TYMPAS (Maître de Conférences – Université d’Athènes)
· François VATIN (Professeur, IDHES – Université de Paris X-Nanterre)
· John WILSON (Professeur, Université de Liverpool)
· Jonathan ZEITLIN (Professeur, Université d’Amsterdam)

par Nathalie Pelier

Prix de vente ouvrage papier : 14 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 9,80 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 16 euros
Parution : Novembre 2015

ISBN ouvrage papier : 978-10-91901-06-2
ISBN ouvrage PDF : 978-10-91901-07-9
ISBN ouvrage papier & PDF : 978-10-91901-08-6
Format : 16 x 22 cm / 192 pages

 

Contenu : Très tôt, la publicité a fait l’objet de nombreuses personnifications, positives ou négatives. En 1990 par exemple, un concepteur-rédacteur a avoué avoir vécu « en imagination » avec cette « femme de mauvaise vie » et en avoir d’ailleurs « joui plus que [son] compte1 » L’habitude de personnifier la pub et de lui donner plutôt un rôle de sujet que d’objet vient de son caractère envahissant, propre à faire oublier qui la produit. Or, en rendant à la « réclame » sa place d’objet et aux professionnels qui la font leur statut véritable de sujets, il est possible de dédiaboliser l’une et de « ré-humaniser » les autres. Les rédacteurs publicitaires et concepteurs-rédacteurs ne sont pas, comme ce livre le démontrera, de simples ou de vulgaires « vendeurs par le verbe » mais des praticiens du langage riches du joli fantasme d’être peut-être, ci et là, des écrivains malgré tout.
Cet ouvrage fait suite à la thèse de Doctorat de l’auteur, intitulée « Contribution à une histoire des représentations des professionnels de la publicité française : le cas des rédacteurs et concepteurs-rédacteurs », soutenue à l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, sous la direction scientifique de Robert Belot.
1. BERNHEIM François, Fan de pub, Paris, Balland, 1990, p. 78-79.

Auteur : Nathalie Pelier

l'UTBM EN VIDEO

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30
Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’UTBM est habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d’ingénieur.



+ Mentions légales

EN DIRECT SUR TWITTER