Partir à l’international
 /  Partir à l’international

Le monde, campus de l'UTBM

Dans le cadre de sa politique d’ouverture sur le monde, et de développement de la mobilité de ses étudiants, l’UTBM a signé de nombreuses conventions qui offrent aux étudiants la possibilité :

  • d’étudier un ou deux semestres à l’étranger auprès de l’un de nos établissements partenaires
  • d’effectuer un double-diplôme ou un certificat international d’Université, en collaboration avec une université partenaire
  • de partir à l’UTSEUS, en Chine, pour sa dernière année de formation, tout en restant dans le réseau des UT
  • d’effectuer un stage à l’étranger

     Pourquoi l’international dans le cadre de ses études ?

  • Acquérir une meilleure faculté d’adaptation aux exigences du marché du travail international
  • Obligation d’un semestre d’études ou d’un stage à l’étranger (pour les ingénieurs en 5 ans)
  • Développer des compétences linguistiques et académiques nouvelles
  • Découvrir de nouvelles cultures et partager autrement
  • Poser les bases d’un réseau de relations internationales
  • Valider les crédits semestriels différemment

Grâce à l’existence de plusieurs programmes d’échanges auxquels adhère l’UTBM, l’offre de  formations dans des universités partenaires à l’étranger est large pour les étudiants. Aussi, ont-ils la possibilité de rejoindre le programme d’échanges étudiant européen Erasmus, les programmes FITEC avec l’Amérique latine, les partenariats CREPUQ, les bourses Eiffel, ainsi que les dispositifs prévus par d’autres accords bilatéraux internationaux.

Erasmus est un programme européen d’échanges étudiant et professoral, qui vise à favoriser la collaboration de l’enseignement supérieur et donne la possibilité, à des milliers d’étudiants, de découvrir d’autres cultures et de bénéficier d’une palette de cours plus riche et variée.

Le choix du semestre de départ des étudiants UTBM à l’étranger, dans l’une de nos universités partenaires, sur la base d’un accord bilatéral Erasmus, dépend de l’acquisition d’un certain nombre de crédits en fonction du niveau auquel ils souhaitent partir au cours de leur cursus universitaire de 3 ou 5 ans.

Erasmus Mundus est un programme d’échanges Erasmus élargi au monde visant principalement la mobilité Master et doctorante.

En 2010, l’UTBM a été choisie comme partenaire d’un tel programme impliquant 19 universités d’Europe et d’Asie Centrale (Erasmus Mundus action 2). Ce projet, appelé TARGET, est coordonné par KTH Royal Institute of Technology et vise à développer les échanges au niveau Master et doctorat de l’Asie Centrale vers l’Europe tout en établissant des liens étroits de collaborations scientifiques entre ces universités.

En rejoignant ce programme, l’UTBM souhaite étendre son action internationale, et participer au rayonnement qualitatif de l’enseignement supérieur.

CREPUQ ou la Conférence des Recteurs et des Principaux des Universités du Québec propose un partenariat avec plusieurs universités européennes, dont l’UTBM, dans le but de consolider les liens entre les deux rives francophones de l’Atlantique.

L’UTBM collabore dans ce cadre spécifique avec les universités suivantes :

Le choix du semestre de départ des étudiants UTBM à l’étranger dans l’une de nos universités partenaires sur la base du programme CREPUQ dépend de l’acquisition d’un certain nombre de crédits en fonction du niveau auquel ils souhaitent partir au cours de leur cursus universitaire de 3 ou 5 ans.

Les programmes Fitec sont des programmes de mobilités, coordonnés par la CDEFI, entre les universités d’Amérique du Sud et les écoles d’ingénieurs françaises. A ce jour, l’UTBM participe avec l’UTC et l’UTT à deux programmes : Arfitec, à destination de l’Argentine et Brafitec pour des échanges vers le Brésil.

Ces programmes financent, à l’aide de bourses d’études, la mobilité des étudiants et des enseignants chercheurs qui participent à l’établissement du dossier.

L’UTBM conclut en parallèle de nombreuses conventions bilatérales de coopération sur la base de la promotion et du développement des échanges étudiant et enseignant. Grâce à son réseau de conventions développé sur les 5 continents, les étudiants peuvent ainsi choisir d’étudier dans le monde entier. Les pays du nord de l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie sont actuellement les destinations les plus prisées des étudiants UTBM.

L’UTBM a mis en place plusieurs double-diplômes avec différentes universités en Chine, au Brésil, au Royaume-Uni et au Canada.

Le programme de double-diplôme permet à l’étudiant sélectionné d’obtenir à la fois le diplôme de l’UTBM et un diplôme étranger auprès de l’une des universités partenaires. En fonction du programme, l’étudiant UTBM passera sa dernière année dans la seconde université, lui permettant ainsi de valider les deux formations. Certaines formations demandent à l’étudiant de consacrer un semestre d’études supplémentaire dans l’université d’accueil pour être bidiplômé.

L’UTBM s’est également engagée dans un partenariat avec la Haute Ecole de Gestion Arc (Suisse) pour la présentation conjointe d’un certificat international d’université.

Un double-diplôme auprès de Cranfield University
Quelle est votre formation initiale à l’UTBM ?

J’ai effectué les deux années de Tronc Commun à l’UTBM, qui m’ont conforté dans mon choix de m’orienter dans la filière informatique, tout en me permettant d’acquérir une culture scientifique essentielle pour un ingénieur.
Après la première année du cycle informatique, j’ai choisi de me spécialiser dans la filière Image, Interaction et Réalité Virtuelle.

Pourquoi avoir sélectionné cette formation en double-diplôme ?

Le partenariat entre l’UTBM et Cranfield University m’a permis d’effectuer le Master Computational and Software Techniques in Engineering à Cranfield University en Angleterre en double-diplôme.
J’ai souhaité profiter de l’opportunité qui m’était offerte pour réaliser une partie de mon cursus à l’étranger. C’est une expérience très enrichissante d’un point de vue humain et professionnel, qui m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences.

Quels sont les compléments à votre formation de base ?

Cette formation ma permis de me spécialiser dans le traitement de l’image et dans le domaine de la vision artificielle, tout en me permettant de bénéficier d’une approche d’enseignement différente. Outre l’aspect technique de la formation, j’ai pu suivre des cours de management de qualité, et j’ai été amené à travailler avec des étudiants issus de diverses formations.
Grâce à cette formation, je réalise actuellement mon projet de fin d’études dans le service Recherche et Développement d’une entreprise à Londres me permettant d’appliquer les compétences techniques acquises tout au long de mon cursus.

Dans 10 ans, comment imaginez-vous votre position professionnelle ?

Les compétences acquises tout au long de ma scolarité me permettront de diriger une équipe Recherche et Développement dans une entreprise en France ou à l’international.

 

Hubert_Lacote_Photo2

Un témoignage d’Hubert Lacôte

Les étudiants UTBM parlent de l’international

« L’université coréenne est située à Jeonju, capitale culturelle de la Corée du Sud, ce qui nous permet de nous imprégner pleinement des traditions et ne retrouver que très peu d’habitudes occidentales. La Corée du Sud est un pays développé, mais le dépaysement y est total, l’anglais n’y est pas forcément parlé, les expressions et la gestuelle sont très différentes des pays occidentaux, la nourriture et le mode de vie n’ont rien à voir avec ce qu’on a pu voir ou imaginer.

Au niveau du campus, l’Université nous met à disposition des logements et 3 repas par jour. De nombreux clubs et infrastructures sportives ou artistiques sont mis en place par les étudiants. Le campus est une petite ville où il est facile de s’épanouir tant au niveau des cours proposés (en anglais) qu’au niveau des nombreuses activités extra-scolaires. Chonbuk accueille des étudiants de toute l’Asie, le mélange culturel est donc très intéressant et particulier.  Il faut savoir que le coût de la vie est plus faible qu’en France, nous sommes donc très mobiles pendant les week-ends, malgré un campus très complet, il ne faut pas hésiter à bouger dans les différentes régions. »

Votre parcours avant les USA ?

« Je suis entré à l’UTBM en TC avec la volonté d’intégrer le département Informatique ; je suis parti aux USA après mon premier semestre de branche. Mon parcours est un mélange de curiosité et d’envie entre l’informatique, les sciences humaines et l’associatif. »

Pourquoi cette destination ?

« En tant qu’étudiant en Informatique, les États-Unis représentent l’Eldorado. C’est là qu’une bonne partie de l’histoire s’est écrite dans ce domaine. Les USA, c’est l’American dream, l’idée que tout est possible. Il me fallait voir ce que c’était in situ. »

Quelles différences entre l’enseignement supérieur en France et aux USA ?

« Aux USA, on vit sur un campus, ce qui amène à créer un vrai sentiment de communauté entre les étudiants et tous ceux qui les accompagnent dans leur vie étudiante. On se sent ainsi plus proche des enseignants. L’étudiant est au centre du système. Tout est mis en œuvre pour sa réussite. Cela existe en France, mais ce n’est pas aussi présent. »

A votre retour, quels sont vos projets ?

« Trop de projets ! Premier objectif : repartir aux USA pour mon stage ST40 et me frotter au monde des start-ups dans Sillicon Valley. Il me faut également finir la création de ma start-up autour de la rencontre entre touristes et habitants locaux. Enfin, j’aimerais transmettre ce que j’ai appris pendant ce séjour, et partager cet “enlightenment” (NDLR : culture) ! »

À l’occasion du 40è anniversaire de l’IAI, deux étudiants Rémy HUBSCHER et MOHAMADOU se sont rendus à l’IAI Cameroun, pendant l’inter-semestre, afin de partager leur expérience avec les étudiants.
Après une rencontre dès leurs premiers jours à l’UTBM, Rémy et Mohamadou n’avaient qu’une seule chose en tête : aller découvrir le Cameroun. Pour passer du rêve à la réalité, ils ont monté un projet ensemble dans le but de partir présenter l’UTBM aux étudiants de l’IAI Cameroun.

Au cours de leur voyage, ils ont donné des cours de programmation web et présenté GNU/Linux ainsi que l’administration de serveur Web sous Ubuntu. Ils ont donné des cours de programmation web avec un examen et des soutenances en partenariat avec les professeurs sur place. Le Site du zéro a sponsorisé leur action en offrant, 3 exemplaires de chaque livre du zéro publié soit 12 livres sur PHP/MySQL, Le langage C, Latex et GNU/Linux ainsi que des affiches, des stickers et des flyers.

Ce voyage a notamment été l’occasion, pour nos deux étudiants, de participer aux États Généraux de l’IAI Cameroun à l’occasion du 40è anniversaire de l’école. Rémy et Mohamadou ont ainsi eu l’occasion de participer à une conférence sur l’internet de demain et ainsi de parler de l’UTBM à la télévision Camerounaise.

Les jalons d’une convention de partenariat entre les deux écoles ont été posés afin de faciliter les échanges à venir. Suite à leur action, ce sont 25 étudiants de l’IAI qui ont postulé au département informatique pour la rentrée d’automne prochaine.

 

Quand partir en semestre d’études ?

L’étudiant UTBM peut partir en semestre d’études dès sa seconde année universitaire pour son dernier semestre en Tronc Commun. En formation d’ingénieur, l’étudiant a également la possibilité de partir, dès le premier semestre d’études, pour les étudiants issus du Tronc Commun, ou, à partir du second semestre, pour les étudiants ayant intégré l’UTBM en troisième année.

Combien de fois ?

En Branche, l’étudiant ne peut partir qu’une fois en semestre d’études. En revanche, un étudiant effectuant un cursus en 5 ans peut partir un semestre en fin de Tronc Commun, puis un semestre en Branche.

Semestre d’études et/ou stage ?

Les étudiants n’ont pas à choisir entre un semestre d’études ou un stage à l’étranger puisque les deux sont possibles.

L’expérience internationale, qu’elle prenne la forme d’un semestre d’études ou d’un stage, apportera à l’étudiant ingénieur une ouverture indiscutable sur le monde. La vie sur un campus dans un pays étranger lui permettra de porter un regard différent sur sa propre formation, et le stage de découvrir le monde du travail dans un environnement culturel nouveau.

Les étudiants peuvent varier leur profil international en cumulant l’expérience d’un semestre et d’un ou de deux stages.

Qui décide ?

L’étudiant fait acte de candidature en déposant un dossier, via la base de données internationale. Il prend ensuite contact avec le correspondant international de son département pour établir avec lui la liste des UV qui seront suivies pendant le semestre à l’étranger (tableau d’équivalences). Lorsque le dossier est complet et accepté, la décision finale revient au département qui donne l’autorisation de départ.

Qui contacter ?

Pour plus d’informations concernant les semestres d’études et les stages, rendez-vous sur l’espace étudiant ou contactez directement le service des relations internationales. Contacts et calendrier pour un semestre d’études à l’international.

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30
Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’UTBM est habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d’ingénieur.



+ Mentions légales

EN DIRECT SUR TWITTER