Ingénieur(e) génie électrique par apprentissage
 /  Ingénieur(e) génie électrique par apprentissage

Objectifs de la formation

  • Acquérir une solide culture technique et scientifique dans les domaines du Génie électrique (électronique, électrotechnique, électronique de puissance, automatique et informatique industrielle)
  • S’adapter aux techniques et aux exigences d’un environnement complexe en perpétuelle évolution
  • S’engager dans une expérience concrète en entreprise, et acquérir des connaissances théoriques
Répondre aux besoins industriels

La formation d’ingénieur(e) en génie électrique par apprentissage s’appuie sur les équipements de haut niveau du département Énergie de l’UTBM. Le département dispose d’une plateforme de formation et de transfert technologique axée sur les transports terrestres et l’énergie. Elle permet aux apprentis de développer des projets en adéquation avec les technologies existantes et émergentes.

Elle bénéficie également des relations et partenariats industriels, universitaires et internationaux du département Énergie.Chaque année, les apprentis effectuent 600h à l’école et 1000h en entreprise, selon une alternance progressive. Ces alternances, entre périodes de formation et en entreprise, permettent de combiner l’acquisition de connaissances théoriques et leur mise en application dans un environnement industriel.

Organisation de la formation

Durant les trois années de formation, les enseignements s’articulent autour des domaines de l’électrotechnique, l’électronique de puissance, l’automatique, l’informatique industrielle, l’électronique. Les mathématiques, la gestion de projet, la communication ainsi que l’anglais constituent également des points importants du cursus.

Le dernier semestre de formation permet de mettre en oeuvre les compétences acquises dans le cadre de projets techniques comme dans un bureau d’études. Exemples de projets menés : kart électrique, véhicule hybride, robot autonome.

  • Robots industriels
  • Ligne automatisée
  • Régulation et asservissements

  • Centre d’usinage grande vitesse 5 axes UGV
  • Machine de prototypage de grandes dimensions
  • Machine d’électro-érosion à fil
  • Machines-outils instrumentées (efforts, vibrations, ingénierie thermique)
  • Machines de déformation plastique
  • Soudage, découpe, plasma
  • Usinage par jet d’eau 5 axes

  • Machine à mesure tri-dimensionnelle (MMT)
  • Scanner laser 3D
  • Projecteur de profil, profilomètre

  • Atelier composites
  • Presse injection plastique
  • Presse de thermoformage
  • Laboratoire de caractérisation (viscosimètre…)

  •  Métallurgie
  • Traitements thermiques

  •  CFAO : CatiaV5
  • Usine numérique : DelmiaV5, Delmia Automation V5, Delmia Process Engineer
  • Simulation de flux : Quest, Impact
  • ERP : Sap
  • Ordonnancement : Prelude
  • Robotique : Fanuc, Roboguide, Kawasaki, PC-Roset, Staübli Robotics Suite
  • Automatismes : Siemens Step7, Labvew
  • Outils pour l’ingénieur : MS Project XL, VBA, Matlab

Développer et concevoir un karting fonctionnant à l’énergie électrique

Ce projet concerne l’étude, le développement et la réalisation d’un karting fonctionnant à l’énergie électrique. Cette étude a été confiée à la première promotion d’apprentis ingénieurs, en vue de réaliser un projet commun au cours de la troisième année.
L’objectif est de créer un karting en mettant à profit les compétences acquises lors des trois années de formation d’ingénieur.
En effet, tout en utilisant les connaissances et le savoir-faire acquis, il faudra faire preuve d’initiative, d’autonomie, et d’engagement pour obtenir les meilleurs résultats.

L’occasion pour chacun de développer ses compétences

Pour la réalisation de ce projet, la section d’apprentis s’est partagée en différents bureaux d’études. Chacun a intégré l’équipe de son choix en fonction de son   expérience professionnelle et de ses compétences.
C’est ainsi que la promotion TESLA  s’est organisée en 5 équipes pour le développement du karting électrique. Chaque équipe est donc en charge de la conception de sa partie, mais également du suivi, de l’organisation, des plannings et de la coordination entre les différents bureaux d’études.

Ce  projet commun rentre parfaitement dans la logique de la formation d’ingénieur par apprentissage. Il doit permettre à chacun de mettre en avant et de développer ses capacités techniques, organisationnelles et managériales au sein d’un projet d’ingénierie complexe.

Caractéristiques techniques

    Variateur Perm – motor
Communication CANopen – Puissance « pic » de 9 kW – Entrée48V-DC –  Sortie – AC

    Moteur Brushless
Couple nominal: 18 N.m. –  Couple max: 30 N.m. –  Puissance: 5 kW –  3000 tr/min

    Batteries lithium-fer
Capacité : 40 A.h – 1,6 kg / Cellules –  3,3 V / Cellules

    Châssis de compétition
Freins à disques à l’avant – Freins à disques à l’arrière

Performances attendues
  • Vitesse maximale : 80 km/h
  • Autonomie de 20 min en mode « sport »
  • Autonomie de 40 min en mode « économique »
  • Supervision du karting à distance depuis le stand.
Entre formation et entreprise

« Mon domaine, c’est l’électricité et tout ce qui tourne autours. Je le savais d’ores et déjà à la fin de mes années lycée lorsqu’il a fallu choisir ma formation future. L’UTBM m’a attiré pour sa formation complète en génie électrique, son ouverture à l’international et la possibilité d’effectuer cette formation par apprentissage.  J’intègre donc l’UTBM en septembre 2010 en débutant mon cursus d’ingénieur par une formation de tronc commun, en orientant mes choix de cours vers mon domaine électrique. J’ai eu la chance d’effectuer, durant ces deux premières années de formation, un semestre Erasmus à Riga en Lettonie. C’était une expérience extraordinaire qui m’a permis de m’enrichir culturellement et humainement. Le tronc commun touchant à sa fin, je me suis conforté dans mon envie de continuer ma formation par apprentissage, et j’ai eu l’opportunité d’intégrer en 2012 les équipes d’EDF sur le chantier de la centrale nucléaire de nouvelle génération EPR à Flamanville. Durant ces trois années d’alternance, j’ai acquis de nombreuses responsabilités et participé activement à la résolution des problèmes de chantier et au déploiement de modifications sur ce grand projet. L’apprentissage m’a permis de prendre part à un grand projet et des problématiques concrètes, et c’est pour moi le meilleur moyen d’apprendre le métier d’ingénieur, avec une formation en immersion dans le milieu industriel. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sébastien Stoquert

l'UTBM EN VIDEO

FORMATIONS D'INGENIEUR

brochure-ingenieur-utbm

RAPPORT D'ACTIVITE 2015

ra_15_utbm

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30
Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’UTBM est habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d’ingénieur.



+ Mentions légales

EN DIRECT SUR TWITTER