8e Journées d’histoire industrielle – Les industries aux colonies, les indigènes en industrie
 /  8e Journées d’histoire industrielle – Les industries aux colonies, les indigènes en industrie

8e Journées d’histoire industrielle – Les industries aux colonies, les indigènes en industrie

Quand :
8 novembre 2018 – 9 novembre 2018 Jour entier
2018-11-08T00:00:00+01:00
2018-11-10T00:00:00+01:00
Où :
UTBM, campus de Sevenans - UHA, campus Fonderie

Le Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT, EA 3436) de l’Université de Haute-Alsace (UHA) et l’axe de recherche transverse RECITS (Recherches et Etudes sur le Changement
Industriel, Technologique et Sociétal) de l’UMR FEMTO-ST (6174), UTBM, ComUE UBFC ont choisi de consacrer les huitièmes Journées d’Histoire Industrielle à la thématique des industries aux colonies et des indigènes en industrie.

Les rapports entre le fait colonial et le fait industriel, ont fait, parmi les économistes et les historiens, l’objet de débats majeurs qui ne sont pas encore tous tranchés : rôle des colonies pour l’industrialisation des métropoles, rôle des technologies facilitant la colonisation, poids économique des colonies durant les décolonisations.
Au-delà de ces débats encore d’actualité, la question de l’industrialisation des colonies en elles-mêmes a peu retenu l’attention des historiens et économistes. Il était entendu, que, dans le cadre des échanges inégaux, l’économie des colonies se caractérisait par une forte spécialisation dans le secteur primaire et par une hypertrophie du secteur tertiaire, mais d’industrie point, sauf exceptions, suivant des considérations extra-économiques : préparation à la guerre, guerre ou gestion de l’après guerre.
« Les industries aux colonies » apparaissent en temps de paix comme un oxymore aux yeux des acteurs historiques, mais l’oxymore est aussi historien, car « industrialisation » constitue le mot le plus « out » des articles publiés sur le phénomène colonial, à l’opposé des mots « in » comme « identité ».
L’objectif des JHI est donc d’explorer davantage la présence des industries dans les colonies françaises ou étrangères, qu’elles soient d’origines locales ou européennes, précoloniales ou coloniales, ainsi que la chronologie de leur apparition et disparition, et les causes de ces phénomènes à l’échelle locale, sans s’interdire d’analyser à l’échelle plus globale l’attitude fluctuante des différents acteurs face à la question de l’industrialisation  des colonies.

Télécharger le programme

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30
Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’UTBM est habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d’ingénieur.


+ Mentions légales
+ Contacts

EN DIRECT SUR TWITTER