L'UTBM en image
Pôle éditorial 

Corée-France. Regards croisés sur deux sociétés face à l’occupation étrangère

Version imprimableSend by email

Sous la direction de Robert Belot, Woo Bong Ha et Jung Sook Bae

Prix de vente ouvrage papier : 19 euros
Prix de vente ouvrage PDF : 13,30 euros
Prix de vente ouvrage papier & PDF : 21 euros
Parution : Juin 2013

ISBN ouvrage papier : 978-2-914279-67-3
ISBN ouvrage PDF : 978-2-914279-68-0
ISBN ouvrage papier & PDF : 978-2-914279-72-7
Format : 16 x 22 cm / 336 pages

 

 

fiche ouvrage

• télécharger notre bon de commande
• acheter en ligne chez notre diffuseur

Contenu : Corée et France ont connu une occupation par un pays de l’Axe pendant la Deuxième Guerre mondiale. Dans les deux nations conquises, les réactions à ces tentatives d’asservissement ont leur spécificité propre; néanmoins, malgré les différences de culture (des occupants comme des occupés) et de durée, elles partagent beaucoup de traits communs. Apparaît alors la possibilité d’appréhender cette réponse à une violence dans une approche interculturelle, différences et ressemblances amenant un éclairage nouveau sur ce phénomène commun d’opposition – ou d’accommodement – à l’occupant. Ce livre se veut la première approche d’une démarche épistémologique originale sur cet objet politique du XXe siècle : l’occupation.

 

Auteurs : Jung Sook Bae, Robert Belot, Yannick Bruneton, Myung Won Cho, Pierre Eckly, Gaël Eismann, Woo Bong Ha, Suk-In Kweon, Yong-Jae Lee, Sun Hee Park, Olivier Schmitt, Geo-Suk Suh

 

Korea-France
How Two Nations Reacted to Occupying Forces : a Cross-Cultural Approach

Korea and France were occupied by a member of the Axis Powers during the Second World War. Both countries reacted in their own specific ways to these subjugating attempts. However, in spite of differing cultures (of the occupiers as well as of the occupied) and durations, these reactions evince many a common feature. It then becomes possible to examine this answer to violence from an intercultural perspective. Differences and similarities shed a new light on a common phenomenon: opposing - or adapting to - an occupier. This book is meant to be a first step in an epistemological approach to a 20th century political object: occupation.