Génie Mécanique et Conception
 /  Génie Mécanique et Conception
La conception mécanique, du concept innovant au prototype du produit : par l’implication dans des projets d’ingénierie, des défis industriels et technologiques.

Cette formation permet d’acquérir des méthodologies de conception en s’appuyant sur une nouvelle plateforme d’ingénierie mécanique et numérique. Les étudiants peuvent y développer leurs connaissances et compétences dans le cadre de projets d’ingénierie de produits réalisés en lien avec l’industrie, des laboratoires de recherche et différents partenaires institutionnels.

Objectifs de la formation
  • Intégrer ou mener tout projet lié à la conception mécanique de  produits, d’équipements et de procédés
  • Utiliser des méthodes et des outils numériques pour innover, de la création à la réalisation du
    produit, en respectant la qualité et le développement durable
Le principal atout du département GMC concerne sa pédagogie orientée vers les projets, en lien avec l’industrie.

Cette année encore, les projets réalisés ont fait l’objet de plusieurs posters, maquettes d’aspect, prototypes et vidéos de présentation, aujourd’hui disponibles sur la chaîne Youtube de l’UTBM.

Certains projets concernent en particulier plusieurs véhicules touchant aux domaines des transports automobile, nautique, aéronautique et astronautique, dont certains développés en collaboration étroite avec le département Énergie et l’École Espera SBARRO ont participé au Rallye de Monte-Carlo des Énergies Nouvelles. En 2013-2014, les étudiants GMC ont remporté plusieurs prix à différents concours nationaux et internationaux : Prix Airbus Group au Défi Aérospatial étudiant, 3e prix de l’édition internationale des 24 heures de l’innovation et prix de l’innovation au Challenge Arcelor Mittal, témoignant ainsi de l’excellent niveau scientifique et technique de la formation dispensée.

Objectif de la filière

Les ingénieurs issus de la filière CDP sont formés pour transformer les expressions des besoins du marché en cahier des charges puis en concepts de produits, et enfin en prototypes intégrant tous les aspects industriels. La conception de produits nécessite une démarche globale et méthodique, dite systémique, qui requiert l’implication de plusieurs métiers de l’entreprise. L’ingénieur issu de cette filière sera capable de transformer un cahier des charges fonctionnel en concepts de produits, puis en prototype intégrant tous les aspects industriels, avec la capacité d’en poursuivre le développement jusqu’à la mise en fabrication. Dans le cadre de projets réalisés avec des entreprises industrielles, au niveau local, national voire international, les étudiants seront amenés à utiliser plusieurs outils informatiques avancés d’aide à la conception et au prototypage rapide de produits (Conduite de Projets, CAO, Calculs Eléments Finis, Gestion de Données Techniques, Ingénierie collaborative, Ingénierie à base de connaissances, numérisation 3D, prototypage rapide, etc.).

Objectif de la filière

Les matériaux, les procédés d’obtention, de post-traitement, de caractérisation et les technologies associées figurent parmi les domaines clés à maîtriser dans l’accompagnement du développement technologique. Les ingénieurs issus de la filière SMART visent donc à innover dans la conception et le développement de produits grâce aux matériaux et aux procédés, tout en intégrant les dimensions sociétales et environnementales. Les enseignements prodigués au sein de la filière SMART, et récemment fortement rénovés pour intégrer des résultats et des moyens issus de la recherche et orientés vers les nouveaux matériaux et vers les nouveaux procédés de Fabrication Additive, permettent de développer des capacités d’innovation maîtrisée et de qualité technico-économique, toutes deux essentielles à la conception et au développement des produits et des procédés industriels, en allant de la recherche des choix technologiques jusqu’à leur mise en œuvre en production.

Objectif de la filière

L’objectif de cette filière CSM est de former des ingénieurs capables de concevoir et de gérer des systèmes mécatroniques complexes, c’est-à-dire intégrant différentes techniques et technologies (mécanique, informatique, automatique, électronique). L’ingénieur “mécatronicien” est plus un architecte, un généraliste qu’un spécialiste. L’enseignement, appuyé sur les secteurs de la mécanique, est ouvert aux systèmes complets avec des fonctions élargies (asservissements, capteurs, actionneurs, microcontrôleurs…). Il intègre de nombreuses réalisations de projets en équipe, avec mises en situation quasi industrielles. La formation dispensée au sein de filière CSM apporte également des méthodes et de outils de développement de systèmes mécatroniques parmi les plus modernes qui puissent exister sur le marché et qui sont utilisés dans l’industrie.

Objectif de la filière
Formés sur les outils de modélisation et de simulation numérique actuellement utilisés dans l’industrie, les ingénieurs issus de la filière MOST savent s’adapter aux situations les plus diverses dans tous les secteurs d’activité où la mécanique est présente. Les enseignements dispensés au sein de cette filière sont conçus pour permettre aux ingénieurs d’exercer leur futur métier avec de nombreuses compétences : capacités d’analyse et d’évaluation de la pertinence des résultats de simulations et d’essais, de telle sorte qu’ils puissent maîtriser des projets collaboratifs dans des domaines application variés : structures mécaniques soumises à des contraintes multi-physiques linéaires et non-linéaires, moteurs et autres propulseurs, systèmes de production centralisée d’électricité, énergies renouvelables, développement de codes de calcul industriels, etc.

Mécanique expérimentale
  • Polariscope
  • Machines de traction
  • Machine de compression
  • Machines de flexion
  • Machines de torsion
  • Essai de dureté
  • Etudes et modélisations des treillis
Matériaux
  • Equipement de microscopie et métallurgie
  • Cristallographie et corrosion
  • Tribomètre
  • Machine de traction
  • Fours de traitement thermique

Mécatronique
  •  Systèmes d’asservissement, de pilotage d’axes numérisés bras à pinces Festo
  • Robotique (développement et programmation de microprocesseur Microchip, language C, simulation de circuits électronique…)
  • Systèmes de traitements et d’acquisition (National Instruments, Labview)
  • Logiciel de simulation pour la modélisation et l’analyse de systèmes multi-domaines (Amesim)
  • Logiciel de modélisation système multiphysique (Matlab Simulink)
  • Logiciel de modélisation et de simulation de comportement des systèmes dynamiques, électriques, mécaniques et hydrauliques (20SIM)

Modélisation
  • Soufflerie
  • Etude des milieux poreux
  • Mouton de Charpy
Conception
  • Plateforme prototypage
  • Tours numériques
  • Imprimante 3D
  • Fraiseuses numériques
Energétique
  • Simulateur centrale nucléaire SIREP
  • Veine soufflerie


  • CAO (Catia, Pro )
  • Simulation multiphysique (COMSOL)
  • Dynamique rapide et crash (RADIOSS ,…)
  • Mécanique des fluides et thermique  (FLOWMASTER, FLUENT,…)
  • Conduite et gestion operationnelle centrale nucleaire (SIREP)
  • Modélisation et analyse de systèmes multi-domaines (AMEsim,..)
  • Calculs éléments finis (ANSYS, DESIGN MODELER, ABAQUS)
  • Calculs analyse et dimensionnement (MECAMASTER)
  • Calculs numériques (MATLAB)
  • Gestion des connaissances (KADVISER, KROSSROADS…)
  • OPTIMISATION (MODEFRONTIER)
  • Plateforme collaborative (ACSP, WINDCHILL, TDC SYSTEM)
  • Choix des matériaux (CES Eco selector)

Playlist Youtube du département GMC
Compétences scientifiques et techniques

Après une classe préparatoire aux grandes écoles, j’ai intégré le département Génie Mécanique et Conception dans l’objectif d’acquérir les connaissances techniques qui allaient me permettre de travailler dans l’industrie automobile. Un choix nullement regretté aujourd’hui, puisque mon immersion dans ce milieu a commencé lors de mon 1er stage qui s’est déroulé en Allemagne chez FAURECIA, un des plus grands équipementiers et fournisseur de composants automobiles. Un semestre plus tard, j’ai rejoint la prestigieuse Université de Cranfield en Angleterre, pour y préparer un double diplôme de master en mécatronique automobile, à travers un projet sur l’estimation des états dynamiques d’un véhicule automobile en collaboration avec Jaguar Land Rover.

Melissa Boillot

 

 

l'UTBM EN VIDEO

FORMATIONS D'INGENIEUR

brochure-ingenieur-utbm

RAPPORT D'ACTIVITE 2015

ra_15_utbm

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD

90010 Belfort cedex
Tel : +33 (0) 3 84 58 30 00
Fax : +33 (0) 3 84 58 30 30

Etablissement public membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l'UTBM est habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d'ingénieur français et le label européen de qualité EUR-ACE pour la reconnaissance de ses 9 spécialités de diplôme d'ingénieur.

EN DIRECT SUR TWITTER